Transmissions patrimoniales

Depuis 2014, je participe aux activités d’un groupe recherche composé de juristes et de sociologues sur les renonciations en matière successorale (projet soutenu par la Mission de recherche Droit et Justice et le Conseil Supérieur du Notariat, coordonné par Cécile Péres au Laboratoire de sociologie juridique de l’Université Pantthéon-Assas). Cette recherche sur l’activité des notaires en matière successorale s’inscrit dans une réflexion menée de longue date avec Sibylle Gollac sur le poids des transferts économiques dans la reproduction sociale.

2015, « Des biens et des liens. Patrimoine, genre et classe », n° spécial  Famille pour tous ?, Mouvements n°82, p. 28-35 [avec Sibylle Gollac]

2013, « Le fils préféré ? Le repreneur et ses frères et sœurs dans les familles d’indépendants contemporaines » in F. Boudjabaa (dir.) Travail, solidarités familiales et mobilité sociale dans les sociétés rurales (XVe-XXe siècle), Rennes, Presses Universitaires de Rennes [avec Sibylle Gollac]

2010, « Les transferts économiques dans la reproduction sociale : le cas des familles d’indépendants », Idées, n°162, p. 22-32 (lien) [avec Sibylle Gollac]

2004, « Les “arrangements de famille”. Equité et transmission d’une exploitation familiale viticole », Sociétés contemporaines, n°56, « Transmissions patrimoniales », pp. 69-89 (lien).